Pour la rue d’Aubagne

Pour ouvrir la cérémonie, point d’entrée en musique. Mais, “en hommage à Simona, Fabien, Niasse, Marie-Emmanuelle, Taher, Chérif, Julien et Ouloume”, l’interprétation sur scène de la Wally d’Alfredo Catalani, par la soliste Lucile Pessey. “Depuis le 5 novembre, nous ne sommes plus les mêmes”, assure Sabine Bernasconi, après le salut de l’auditoire devant la prouesse […]

Lumières – 50 ans du Festival de Saint Victor – Marseille

Une soirée toute en rondeur, illuminée par les vocalises coulées de la soprano Lucile Pessey (Exultate Iubilate achevé par un Alleluia jubilatoire). Gisèle Laval – La Marseillaise du 11 octobre 2016 Mozart et Fauré, frères d’élégance étaient au programme. Bernard Thomas dirige l’Orchestre Régional Avignon-Provence avec énergie, souplesse, maîtrisant les effets d’intensité, les couleurs de […]

Des airs italiens – 23 février 2016

Lucile Pessey, irriguée de tendresse et d’émotion, livre de mélancoliques et déchirants classiques de Tosti, « Malia » ou « Non t’amo piu« , embraye avec de redoutables pyrotechnies signées Rossini (Matilda dans Guillaume Tell), moule son séduisant et clair soprano dans la suavité mélodique de grands airs, « Porgi amor » (La Comtesse des […]

Noëls d’Orient – 23 décembre 2015

“Les chanteuses Françoise Atlan et Lucile Pessey, accompagnées par de jeunes mandolinistes issus de la classe de Vincent Beer-Demander au CNRR de Marseille, solistes de l’Académie de Mandoline de Marseille (Jean el Arafi-Recours, Nina Grimaud, Carmen Confalonieri, Bérangère Vallier), de prestigieux musiciens rompus aux traditions musicales du bassin méditerranéen, affichaient un beau «Noël d’Orient». (…) Et […]

Voix de la Méditerranée – 5 décembre 2014

“Lucile Pessey, soprano, assise, mélancolique, sublime d’intériorité dans des berceuses sépharades. Legato, velouté, la voix déroule des arabesques ornées avec l’accompagnement subtil et sensuel de Jean-Michel Robert. (…) Une seconde partie nous emmène en Italie. Debout, Lucile Pessey est reine dans Amarilli, mia bella, petit bijou de Caccini. Souffle, ligne et de beaux graves posés […]

Colorido Sueño – 13 septembre 2014

“(…) la Bacchiana brasileira N°5, avec un violoncelle ailé en hommage à Bach, longue vocalise avec un da capo bouche fermée enserrant un magnifique et poétique récitatif, une leçon de déclamation lyrique, fut interprétée avec passion par la jeune cantatrice dont le timbre fruité et vibrant, coloré, rendait la saveur et la suavité tropicale et […]

Colorido Sueño – 13 septembre 2014

“Mais la reine de la soirée était cette soprano pétillante qu’est Lucile Pessey. D’une voix au timbre pur et aux variations souples, avec une articulation claire, elle donne beaucoup de vie à ses interprétations – en l’occurrence des pièces de  Bonfa, Lara, Granados, Villa-Lobos (une belle Bacchiana Brasileira n°5, modulée et puissante). Et surtout l’impression […]

Voix de la Méditerranée – 7 septembre 2014

“Voilà un disque qui fait plaisir : c’est une belle réalisation sur les plans du répertoire et de l’interprétation. Les deux sopranos Catherine Padaut et Lucile Pessey, rompues à la musique ancienne, mixent harmonieusement leur timbre dans les Cantigas et Romances séfarades, des Chansons espagnoles des 16e et 17e siècles ou des Madrigaux et airs […]