Biographie

Noël des Airs Classiques . Marseille Cathédrale de la Major ,le 14 12 2014

Musicienne de formation, elle débute ses études de chant au Conservatoire de Marseille dans la classe de Claude Méloni, puis dans celle de Luc Coadou au Conservatoire de Toulon et obtient son prix en 2006. Elle poursuit un cycle de perfectionnement auprès de Mireille Alcantara tout en abordant la musique ancienne au Conservatoire d’Aix-en-Provence dans la classe de Monique Zanetti où elle obtient son prix en mai 2008. Elle participe à de nombreuses master classes dirigées par Hugo Reyne, Guillemette Laurens, Gérard Lesne, Paul Esswood, Udo Reinemann, Véronique Gens, Jean-François Sivadier…

Elle travaille actuellement avec Elisabeth Jacquemin.

Elle fait ses débuts sur scène dans le rôle de Zétulbé dans le Calife de Bagdad de Boieldieu en juillet 2007. Elle chante Juliette dans Roméo et Juliette de Gounod , Francine dans Un de la Canebière de Scotto (Festival d’Angers, Théâtre Princesse Grâce de Monaco, Théâtre 14 à Paris,…). En 2008, elle est dirigée par Hervé Niquet dans une tournée européenne du Le Carnaval et La Folie de Destouches. Elle est Madame Silberklang dans Der Schauspieldirektor de Mozart (Théâtre du Jeu de Paume à Aix, Théâtre Gyptis à Marseille… « Convaincante Marguerite » dans Faust de Gounod. Elle est Donna Anna dans Don Giovanni de Mozart à Marseille : « présence dramatique remarquable, une magnifique voix de soprano lyrique toujours plus riche, superbement menée, compensant et humanisant par d’intelligentes nuances la grandeur héroïque du rôle. »

Son répertoire actuel s’étend de Cleopatra dans Giulio Cesare in Egitto (Haendel), Liu dans Turandot (Puccini), à Mimi dans La Bohème (Puccini), Mathilde dans Guillaume Tell (Rossini), Antonia dans Les Contes d’Hoffmann (Offenbach) et Contessa dans Le Nozze di Figaro (Mozart).

De nombreux ensembles l’invitent dans des œuvres aussi diverses que les Vêpres de la Vierge Marie de Monteverdi, les Grands Motets de Delalande et Mondonville, le Dixit Dominus de Haendel, Gallia de Gounod, différents motets de Mendelssohn, le Requiem Allemand de Brahms, Mass de Bernstein (direction Eduardo Lopez). Un « émerveillement », une « voix extraordinaire », un « moment de grâce », qui ont pu être entendus dans des lieux prestigieux tels que le Festival International de l’abbaye de Sylvanès, le festival Sankt Gerold (Autriche), Musik Sommer en Zürichsee (Suisse), l’exposition universelle de Yeotsu (Corée du Sud). Les critiques parlent d’une « voix au timbre pur et aux variations souples, avec une articulation claire. Elle donne beaucoup de vie à ses interprétations et surtout l’impression qu’elle est heureuse de le faire.»

Aussi à l’aise que dans l’opéra et les oratorios, elle donne de nombreux récitals au cours desquels elle a créé des mélodies de Régis Campo et Florent Gauthier. Elle crée en octobre 2012 Les Béatitudes de Pierick Houdy.

Attirée par les thématiques originales, elle monte le duo Kalia avec la pianiste Amandine Habib : Mozart et les femmes (mars 2009), Rossini en gourmandise (mai 2010), Goethe et Schubert ou l’art des sons (mars 2010), les Fables de La Fontaine (en collaboration avec le comédien Frank Gétreau – septembre 2009), Esot’Erik
Satie
(mise en scène de Myrtille Buttner – mai 2011), Frauenliebe und -leben de Robert Schumann (juin 2012), A la rencontre de Bernstein (mai 2013) et Offenbach en Amérique en novembre 2014. En 2016, c’est la collaboration avec la pianiste Catherine Galland qui met au jour un programme de mélodies françaises et étrangères autour du thème de la nuit. Elle travaille fréquemment avec la pianiste Marion Liotard depuis 2017.

Lucile_Pessey

2014 voit la sortie de son disque « De Cordoue à Venise » avec l’ensemble Parnassie du Marais dirigé par Brigitte Tramier qui s’accompagnera de nombreux concerts (Paris, Festival de Callas, Festival International de Simiane-La-Rotonde, …). Cet enregistrement a été salué plusieurs fois par la critique notamment lors d’émissions sur France Musique pour laquelle elle a chanté en direct dans l’émission le Magasine des Festivals d’Anne Montaron en juillet 2014.

Un nouveau programme des Voix de la Méditerranée voit le jour en 2015 : « Amours me fait désirer« . Il s’inscrit autour de la musique médiévale et a déjà reçu une belle critique musicale. En 2017, c’est « Venise » qui sort de cette fructueuse collaboration, programme qu’elle chante aux côtés du contre-ténor Maximin Marchand.

Elle est Belinda en juin 2016, chante la Messe en Ut de Mozart, le Stabat Mater de Dvorak et ouvre le 50e anniversaire du Festival de Saint Victor avec l‘Exultate Iubilate de Mozart et le Requiem de Fauré.

En février 2017, le Théâtre National de la Criée la programme aux côtés de Vincent Beer-Demander dans un programme autour de la musique de films. Le Stabat Mater de Traetta, la Messe de Sainte Cécile de Gounod et Carmina Burana de Karl Orff se sont depuis ajoutés à son répertoire.

Lucile Pessey fait partie de deux ensemble vocaux.
L’ensemble vocal féminin Hymnis dirigé par Bénédicte Péreira avec lequel elle a participé, entre autre, aux Festivals internationaux d’orgue de Roquevaire et des Amis de l’Abbaye Saint Victor de Marseille.
Marselha Ensemble, constitué en 2018, regroupe 5 chanteurs à cappella et a déjà reçu les soutiens de plusieurs personnalités du monde musical.